Triarticulation sociale

La voie de l’organisation politique proposée par Steiner et appelée «triarticulation» ou «tripartition» sociale distingue dans la vie sociale trois membres indépendants et autonomes:

– la vie de l’esprit, régie par une réelle liberté de pensée ;

– la vie du droit (l’État proprement dit) chargée de garantir une véritable égalité des droits ;

– la vie de l’économie au service des réels besoins de tous et régie par le principe de fraternité.

Une initiative intéressante a été lancée en Allemagne, sous le nom de «Kraftwerk Freiheit», que l’on pourrait traduire par «Fabrique Liberté». Nous reproduisons ici, pour faire comprendre l’idée, une traduction de l’article original:

Nous avons décidé de créer un groupe qui s’inspirera, se renforcera et se soutiendra mutuellement par une éducation et une formation intérieure, qui deviendra une communauté forte et qui pourra alors participer activement à la transformation des buts et objectifs sociétaux avec les valeurs de liberté, de fraternité et d’égalité, c’est-à-dire de la triarticulation sociale. Il s’agira d’une communauté dont les membres auront pour objectif de développer leur propre liberté et de se libérer de toute manipulation. En raison de la situation actuelle, il semble y avoir une opportunité très particulière de porter ce sujet à l’attention du public, car ce sont exactement ces solutions que l’on recherche.

Nous voulons donc être actifs dans les trois domaines : vie de l’esprit, vie de l’économie et vie du droit.

Dans le domaine de la vie de l’esprit, nous nous préoccupons de la «liberté en matière de santé», tout d’abord avec le thème actuel «santé et vaccination» ; dans celui de la vie de l’économie, nous voulons œuvrer pour la «séparation de la politique et de l’économie» ; dans celui de la vie du droit, nous nous investirons pour une véritable démocratie.

Le projet n’en est qu’à ses débuts là-bas, et encore plus ici. Dans ce cadre, notre but principal est de faire se rencontrer les gens afin de lancer des groupes de réflexion et des actions concrètes.

Nous n’avons pas encore de personne référente pour les trois domaines – proposez-vous !

Documents de base

Nous n’avons pas la prétention d’offrir des traductions de très bonne qualité, surtout quand il s’agit de traduire les conférences de Steiner. Nous préférons en faire connaître davantage, quitte à revoir nos textes par la suite.

Livres traduits en français (le numéro GA indique la référence dans l’œuvre de Rudolf Steiner) :

  • Éléments fondamentaux pour la solution du problème social / Au cœur de la question sociale (GA 23/24)
  • Symptômes dans l’histoire (GA 185)
  • Exigences sociales fondamentales de notre temps (GA 186)
  • Impulsions du passé et de l’avenir dans la vie sociale (GA 190)
  • Aspect intérieur de l’énigme sociale (GA 193)
  • L’arrière-plan spirituel des impulsions pour un renouveau de la vie sociale (GA 199)
  • L’éducation, un problème social (GA 296)
  • L’être humain libéré, nouveau fondement social (GA 329)
  • Cours d’économie (GA 340/341)

Sites de référence :

Silvio Gesell a écrit un ouvrage qui semble indispensable pour comprendre ce que devrait être une économie fraternelle au service de l’humain. On peut lire l’ouvrage à l’adresse https://fr.calameo.com/books/00030563939ecff6f83e5

Enfin, un projet d’habitat participatif recherche des personnes intéressées:  https://www.3saisons.fr