Résumé de deux livres du Pr. Raoult

«Arrêtons d’avoir peur» et «Épidémies. Vrais dangers et fausses alertes»

Pr Didier Raoult

Microbiologiste mondialement connu qui dirige le plus grand centre français consacré aux malades infectieuses, l’IHU de Marseille, «le Pr Raoult nous invite à raison garder».

Ces livres sont écrits pour contrer les exagérations et prédictions alarmistes de la presse, les décisions absurdes des politiques. Il rappelle que «la science ne fait pas de prédictions». «Scientifiquement, il est impossible de prévoir l’avenir… Je me bats contre toutes les modélisations mathématiques prédictives». Lire la suite de « Résumé de deux livres du Pr. Raoult »

Traité d’économie hérétique, en finir avec le discours dominant

Traité d’économie hérétique, En finir avec le discours dominant

Thomas PORCHER, docteur en économie à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne et professeur associé à la Paris School of Business

Porcher énumère les multiples affirmations arbitraires et mensongères débitées depuis une trentaine d’années par une petite élite auto-proclamée experte et véhiculées par la plupart des médias auprès du public qui les prend, par ignorance, pour des vérités incontestées et incontestables. Il explique au fil des pages en quoi ces croyances économiques sont contestables ou déviées ou pour la plupart carrément fausses. Et surtout, «l’économie n’est pas une science neutre avec des résultats indiscutables».

Or ces croyances actuelles, idéologiques, issues de courants du libéralisme et non vérités scientifiques, exercent une influence délétère sur notre cadre de vie en détruisant peu à peu les bases démocratiques de notre organisation sociale et politique et empêchent tout progrès social. Quelques croyances fausses imposées au public: Lire la suite de « Traité d’économie hérétique, en finir avec le discours dominant »

Crise du coronavirus : quelques incohérences vues d’Allemagne

Dr Torsten Traut – Extrait de « Kernpunkte, Dreigliederung des sozialen Organismus | Geisteswissenschaft | Zeitgeschehen », n°5, 19 mars 2020

Au cours des dernières semaines, il est devenu évident que l’infection dénommée COVID-19 n’est guère plus dangereuse qu’une infection grippale normale. Ce constat est confirmé par les premières études (voir ci-dessous). Chaque année, pendant la saison grippale, nous avons un mélange de virus responsables des infections. Dans ce mélange, il y a toujours eu une part d’environ 15 % de coronavirus. Il est intéressant de noter qu’on a ressorti un test corona qui existait avant le test et ne peut désormais tester, apparemment, que les virus du COVID-19. Lire la suite de « Crise du coronavirus : quelques incohérences vues d’Allemagne »

Glossaire

Nous n’associons pas tous les mêmes représentations aux mots – des concepts comme âme ou esprit peuvent résonner différemment d’une personne à l’autre.

Il nous semble donc important de rappeler les définitions des termes utilisés sur ce site. Comme l’écrivait Camus en 1951 «la logique du révolté est… de s’efforcer au langage clair pour ne pas épaissir le mensonge universel.»

(page en cours de construction)
Nous n’associons pas tous les mêmes représentations aux mots – des concepts comme âme ou esprit peuvent résonner différemment d’une personne à l’autre.

Il nous semble donc important de rappeler les définitions des termes utilisés sur ce site. Comme l’écrivait Camus en 1951 «la logique du révolté est… de s’efforcer au langage clair pour ne pas épaissir le mensonge universel.»

Âme
L’âme (du latin anima, « souffle, respiration »)1 est le principe vital et spirituel, immanent ou transcendant, qui animerait le corps d’un être vivant (humain, animal), et selon certains philosophes antiques d’un végétal2345.

Les représentations symboliques de l’âme sont nombreuses, ainsi que les croyances à son sujet6. On en trouve dans la plupart des civilisations à travers des conceptions religieuses, philosophiques, psychologiques ou populaires7. Le terme « âme » est souvent employé comme synonyme d’« esprit »8.
Sommaire

1 Approche linguistique
1.1 Étymologie
1.2 Morphologie
1.3 Sémantique
1.4 Une définition complexe qui résulte d’une traduction complexe
1.4.1 Être une âme
1.4.2 Avoir une âme
1.4.3 Être et avoir une âme ?
2 Religions
2.1 Babylone
2.2 Égypte antique
2.3 Inde et Extrême-Orient
2.3.1 Védisme, brahmanisme, hindouisme
2.3.2 Bouddhisme
2.4 Religions nées au Moyen-Orient
2.4.1 Judaïsme
2.4.2 Christianisme
2.4.3 Islam
2.5 Animisme
3 Philosophie
3.1 Platon
3.2 Aristote
3.3 Épicure
3.4 Stoïcisme
3.5 Aristoxène
4 Sciences
4.1 Neurosciences
4.2 Physique
4.3 Biologie
5 Psychologie
5.1 Psychanalyse
5.2 Psychologie analytique
6 Littérature
6.1 Homère
7 Ésotérisme
7.1 Théosophie et anthroposophie
7.2 L’âme des animaux

Esprit
L’esprit est la totalité des phénomènes et des facultés mentales : perception, affectivité, intuition, pensée, concept, jugement, morale…

Dans de nombreuses traditions religieuses, il s’agit d’un principe de la vie incorporelle de l’être humain. En philosophie, la notion d’esprit est au cœur des traditions dites spiritualistes. On oppose en ce sens corps et esprit (nommé plus volontiers conscience par la philosophie et âme par certaines religions). En psychologie contemporaine, le terme devient synonyme de l’ensemble des activités mentales humaines, conscientes et non-conscientes.

En métaphysique et dans les religions, le mot esprit désigne normalement l’élément immatériel incarné en l’être humain1.
Par extension se dit aussi de tous les êtres immatériels supposés doués d’intelligence : Dieu, les anges, les démons, etc. : voir esprit (surnaturel).
En psychologie, le mot esprit désigne les processus mentaux et la faculté de penser propre à l’homme. Ce terme fut parfois rejeté pour les connotations religieuses ou spiritualistes qu’il convoyait, les auteurs, en particulier dans l’école psychanalytique, lui préférant celui, plus neutre, de psyché. Depuis la fin du XXe siècle, sous l’influence des écrits anglophones, le mot esprit a retrouvé un usage plus fréquent comme traduction du terme mind. On retrouve, par exemple, l’expression dans le titre français d’un ouvrage de vulgarisation par Steven Pinker, Comment fonctionne l’esprit (en).
Dans le langage ordinaire, le mot esprit renvoie non seulement à l’activité mentale mais aussi à certaines facultés ou dons intellectuels, particulièrement de vivacité, de finesse, d’humour.