Glossaire

Nous n’associons pas tous les mêmes représentations aux mots – des concepts comme âme ou esprit peuvent résonner différemment d’une personne à l’autre.

Il nous semble donc important de rappeler les définitions des termes utilisés sur ce site. Comme l’écrivait Camus en 1951 «la logique du révolté est… de s’efforcer au langage clair pour ne pas épaissir le mensonge universel.»

(page en cours de construction)
Nous n’associons pas tous les mêmes représentations aux mots – des concepts comme âme ou esprit peuvent résonner différemment d’une personne à l’autre.

Il nous semble donc important de rappeler les définitions des termes utilisés sur ce site. Comme l’écrivait Camus en 1951 «la logique du révolté est… de s’efforcer au langage clair pour ne pas épaissir le mensonge universel.»

Âme
L’âme (du latin anima, « souffle, respiration »)1 est le principe vital et spirituel, immanent ou transcendant, qui animerait le corps d’un être vivant (humain, animal), et selon certains philosophes antiques d’un végétal2345.

Les représentations symboliques de l’âme sont nombreuses, ainsi que les croyances à son sujet6. On en trouve dans la plupart des civilisations à travers des conceptions religieuses, philosophiques, psychologiques ou populaires7. Le terme « âme » est souvent employé comme synonyme d’« esprit »8.
Sommaire

1 Approche linguistique
1.1 Étymologie
1.2 Morphologie
1.3 Sémantique
1.4 Une définition complexe qui résulte d’une traduction complexe
1.4.1 Être une âme
1.4.2 Avoir une âme
1.4.3 Être et avoir une âme ?
2 Religions
2.1 Babylone
2.2 Égypte antique
2.3 Inde et Extrême-Orient
2.3.1 Védisme, brahmanisme, hindouisme
2.3.2 Bouddhisme
2.4 Religions nées au Moyen-Orient
2.4.1 Judaïsme
2.4.2 Christianisme
2.4.3 Islam
2.5 Animisme
3 Philosophie
3.1 Platon
3.2 Aristote
3.3 Épicure
3.4 Stoïcisme
3.5 Aristoxène
4 Sciences
4.1 Neurosciences
4.2 Physique
4.3 Biologie
5 Psychologie
5.1 Psychanalyse
5.2 Psychologie analytique
6 Littérature
6.1 Homère
7 Ésotérisme
7.1 Théosophie et anthroposophie
7.2 L’âme des animaux

Esprit
L’esprit est la totalité des phénomènes et des facultés mentales : perception, affectivité, intuition, pensée, concept, jugement, morale…

Dans de nombreuses traditions religieuses, il s’agit d’un principe de la vie incorporelle de l’être humain. En philosophie, la notion d’esprit est au cœur des traditions dites spiritualistes. On oppose en ce sens corps et esprit (nommé plus volontiers conscience par la philosophie et âme par certaines religions). En psychologie contemporaine, le terme devient synonyme de l’ensemble des activités mentales humaines, conscientes et non-conscientes.

En métaphysique et dans les religions, le mot esprit désigne normalement l’élément immatériel incarné en l’être humain1.
Par extension se dit aussi de tous les êtres immatériels supposés doués d’intelligence : Dieu, les anges, les démons, etc. : voir esprit (surnaturel).
En psychologie, le mot esprit désigne les processus mentaux et la faculté de penser propre à l’homme. Ce terme fut parfois rejeté pour les connotations religieuses ou spiritualistes qu’il convoyait, les auteurs, en particulier dans l’école psychanalytique, lui préférant celui, plus neutre, de psyché. Depuis la fin du XXe siècle, sous l’influence des écrits anglophones, le mot esprit a retrouvé un usage plus fréquent comme traduction du terme mind. On retrouve, par exemple, l’expression dans le titre français d’un ouvrage de vulgarisation par Steven Pinker, Comment fonctionne l’esprit (en).
Dans le langage ordinaire, le mot esprit renvoie non seulement à l’activité mentale mais aussi à certaines facultés ou dons intellectuels, particulièrement de vivacité, de finesse, d’humour.

Galerie photos